JUMP 2020

06-01-20 JUMP 2020

Appel à projets JUMP ! 2020 pour des dispositifs de lutte contre la pauvreté dans les « centres de vacances »

 

Contexte :

" La précarité socio-économique est encore bien souvent une source majeure d’exclusion sociale, même pendant les vacances. Par précarité, nous entendons les personnes vivant sous le seuil de pauvreté ou à grand risque de pauvreté comme les familles issues de l’immigration. Les enfants issus de ces familles fragilisées sont parfois dans l’incapacité de prendre part aux activités proposées dans les centres de vacances près de chez eux. Or, vous en conviendrez, ils ont eux aussi le droit et même le besoin de s’amuser, de changer de rythme et parfois de sortir du cadre durant les périodes de congés scolaires, que ce soit en prenant part aux activités d’une plaine ou d’un séjour. Voici trois ans, interpelé par cette problématique, l’ONE proposa, à titre expérimental, de soutenir annuellement les centres de vacances agréés proposant des initiatives facilitant ou rendant possible l’accueil de ces enfants durant leurs activités estivales.

Dans sa troisième édition, l’appel à projet Jump ! a permis, en 2019, de soutenir 16 initiatives cherchant à accroître l’accessibilité des plaines et des séjours de vacances d’été aux enfants, de 2,5 à 15 ans, issus de ces familles précarisées. Celles-ci furent sélectionnées, par un jury extérieur au service « Centres de Vacances », parmi les 33 propositions reçues.

Plusieurs rendez-vous furent proposés aux lauréats. Le premier d’entre eux fut organisé le 14 mai 2019. Les lauréats furent rassemblés pour une journée de préparation consacrée à la réflexion et au travail. Cette journée offrit un temps d’échange et de discussion autour des projets sélectionnés avec le concours de personnes-ressources représentants notamment l’Asbl BADJE, le Réseau Wallon de Lutte contre la Pauvreté et l’Asbl Cultures et Santé. Le 24 octobre, au sortir de l’été, les lauréats furent à nouveau réunis, pour partager l’expérience acquise que ce soit entre eux, mais également avec les pouvoirs organisateurs présents. Cette journée, organisée à l’Arsenal de l’Université de Namur, permis non seulement de susciter des échanges autours des projets sélectionnés cette année, mais également d’aborder le thème des discours sur la pauvreté à l’occasion d’une table ronde réunissant divers intervenants représentant le Réseau Wallon de Lutte contre la pauvreté (Anne-Françoise JANSSEN et Laetitia CLIN), le Forum Bruxellois contre les inégalités (Fanny LAURENT) et l’asbl Badje (Antoinette SERVAIS).

Il serait trop long d’évoquer ici toutes les initiatives mises en œuvre cet été. Citons toutefois quelques-unes d’entre elles, les porteurs de projets se reconnaîtront. Des petits déjeuners durables pour accueillir les enfants et leurs parents, au ramassage en bus des enfants résidants dans la périphérie pour leur permettre de prendre part aux activités du centre de vacances en passant par une grande balade à vélo, parents-enfants, le détachement d’un personnel spécialisé (psychomotricienne, éducateur spécialisé, …) ou l’engagement d’une co-coordinatrice pour améliorer l’accueil et l’écoute des familles, un séjour en montagne ou encore le passage des animateurs dans les écoles pour mobiliser les jeunes à prendre part aux plaines de l’été .

Puisque nous étions dans l’expérimentation, il n’y avait aucune obligation de résultat, certains projets ont ainsi pu atteindre pleinement leurs objectifs là où quelques autres eurent plus de mal, cela pour diverses raisons sur lesquelles les porteurs de projet seront invités à se pencher s’ils choisissent de répondre à l’appel à projet 2020. Celui-ci a été publié début janvier 2020.

Jump ! 2019 a, une fois de plus, permis à des enfants dont le quotidien est souvent fait de privations de connaître de vraies vacances avec leurs camarades connaissant des situations moins problématiques. Il a également permis à leurs parents d’être mieux accueilli et écouté par des animateurs et des coordinateurs disponibles, ces derniers ayant par ailleurs pu s’enrichir de ces contacts en prenant conscience des besoins spécifiques de ce public auxquels ils ont fait preuve de créativité et d’initiative pour y répondre.

(Michel GOEDART, Responsable du Service Centres de Vacances, janvier 2020)".

 

A titre d'information, vous trouverez ici un résumé des projets présentés dans le cadre de l'appel à projets JUMP 2019.

 

Appel à projets JUMP 2020 : modalités :

 

Ce 6 janvier 2020, l’ONE lance un 4ème appel à projets « JUMP ! ». Le dispositif JUMP ! a pour objectif de renforcer l’impact des centres de vacances dans la lutte contre les inégalités sociales, la pauvreté et de favoriser l’égalité des chances.

L’appel à projets vise d’une part à soutenir de nouveaux projets et, d’autre part, de permettre à des projets retenus les années passées de déployer des mesures assurant leur pérennité.

Toutes les informations relatives à l'appel à projets JUMP 2020 et les modalités pratiques de candidature se trouvent dans le dossier de l'appel à projets consultable ici. Attention des modifications ont été apportées au déroulement de cette quatrième édition.


Conditions de recevabilité :

 

- le dossier de candidature dûment complété sera à renvoyer au plus tard pour le 24 février 2020 par mail (Jump.Centredevacances-ATL@one.be) ou par courrier à : ONE – Appel à projets JUMP! – Chaussée de Charleroi, 95 – 1060 Bruxelles ;

- le projet est porté et mis en œuvre par un centre de vacances agréé par l’ONE ;

- le projet vise des activités se déroulant durant les mois de juillet et/ou août 2020.

Les critères de sélection des projets sont explicités dans l’appel à projets (pages 10 et 11 dans le canevas de dossier de candidature).

Pour toutes les questions complémentaires, merci de vous adresser au Service Centres de Vacances via l’adresse mail : Jump.Centredevacances-ATL@one.be


Logo de l'ONE